Saturday, July 01, 2006

Eventail/Fan

Petit poème calligraphié sur un éventail , présent d'un apparent adieu, pour ma tendre amie Héléna
L’insecte
Tout habillé de lune
Le sait-il ?
Very small poem written on a fan as a farewell present for my dear friend Héléna

The insect
All dressed in moonlight
Does it know anything about it?

7 Comments:

Blogger Magda said...

L'insecte sait tout, plus que tout, il se faufile ds les méandres les plus alambiqués de nos êtres et garde pour le règne animal les secrets qu'il y dérobe ....

12:26 PM  
Blogger Magda said...

L'evantail ventilie-t-il les pensées ?
La chaleur venant de l'intérieur peut elle etre apaisée ? A quoi cela sert il de brasser de l'air chaud et moite.... Seule la pluie fraiche de l'été peut atténuer la suffoquante moiteur de l'âme torturée

12:29 AM  
Blogger Pierre Turlur said...

Ni oui, ni non. A quoi cala sert de?...eternelle question qui porte sur l'utilité des choses, leur efficacité. Or, ce qui est précieux, tu les sais mieux que moi, est absolument inutile. L'expression artistique, l'assise dépouillée du Bouddha, le regard aimant porté sur les choses et les êtres...tout cela est l'eventail en mouvement, le vie dans la vie. La moiteur de l'âme torturée, pourquoi donc l'atténuer? Elle m'est tout aussi précieuse. Juste la regarder, la regarder longuement et lui sourire, ouvrir l'éventail et danser avec les phénomènes.

2:29 AM  
Blogger Michael Tait said...

Monk Kuma,
light as a feather
balanced on a leaf,
pirouettes,
abandoning,
over and over,
his cocoon,
he springs,
into our delights.

5:16 AM  
Blogger Magda said...

Ah Pierre ... Je crois que je n'aurais jamais ta sagesse ... Peut être n'en suis je pas loin mais nourrie par d'autres tumultes qui m'empechent d'y parvenir.
Je veux croire en le côté mélioratif de ma condition.

9:04 AM  
Blogger Pierre Turlur said...

Mon amie, tu n'as pas besoin de croire : tu es déjà cela. Va, de ta vie brève et vaste, va, et danse. C'est simple. Et tu n'as pas besoin de religion ou de foi pour ça.

Great weed with no pond and a big big heart: I love you. I have been thinking about you so much the last few days...As usual, your wisdom is faster than my crooked understanding of things. Let's talk again even if we haven't stopped.

Kuma San

10:31 AM  
Blogger Magda said...

Still thinking about u too ... Thx for ur words and ur presence.

6:33 AM  

Post a Comment

<< Home